Décodage biologique

Le décodage biologique ou biodécodage

Ces termes désignent la même technique : celle créée par Christian Flèche et Philippe Lévy.

Le biodécodage est une approche de la thérapie et de la santé basée sur le sens biologique des symptômes.

L’observation, l’écoute des patients par un nombre croissant de chercheurs, médecins, thérapeutes et passionnés, mettent en évidence le lien intrinsèque entre chaque maladie et une émotion appelée ressenti biologique conflictuel.

Lorsqu’un organe est considéré comme « malade », il exprime cette fonction biologique en manque ou en excès (quantité) ou en qualité insatisfaisante. La maladie est un ressenti devenu inconscient, entré en biologie. Le ressenti pathologisant est une fonction biologique insatisfaite. La fonction biologique est un mode d’adaptation au monde extérieur. Et nous sommes la totalité de nos modes d’adaptation, mis en place puis véhiculés par tous nos ancêtres.

Le corps est un ensemble d’organes. Nos organes assurent une fonction biologique pour la survie du tout. Les poumons respirent pour oxygéner toutes les cellules. L’estomac digère pour toutes les cellules ; les os soutiennent tout le corps et lui permettent d’explorer le monde ; les organes des sens nourris, oxygénés, portés, apportent des informations au cerveau qui permet au corps de trouver sa nourriture etc.

Cela est biologique et non pas psychologique.
La vie est biologique par nature, psychologique par accident.
En effet, lorsque la fonction biologique est satisfaite, apparaît le ressenti biologique de satisfaction. Nous avons bien mangé, nous nous sentons bien, repu, comblé ; nous avons bien dormi, nous sommes en sécurité, nous voyons quelque chose de beau…

Le Biodécodage ou décodage biologique des maladies a pour spécificité de décoder de façon biologique toutes les maladies sans exception : maladies physiques, fonctionnelles, organiques, génétiques, psychiques, comportementales. Décoder de façon biologique revient à se demander :

Quelle est la fonction positive de ce symptôme ? exemples :

plus de bronzage, permet plus de protection
plus de poumons permet d’attraper plus d’oxygène
plus de sein permet de fabriquer plus de lait, et ainsi de nourrir d’avantage celui, celle que l’on croit en danger
plus de nausée, de vomissement permet d’éliminer plus de contrariété indigeste etc.

En d’autres termes :

Qu’est-ce que la pathologie apporte à la physiologie ?

La psycho-bio-thérapie est l’art de décoder, d’écouter le patient de façon biologique, afin de retrouver l’instant d’entrée en maladie : le bio-choc ou psycho-choc.

Toute maladie démarre en un instant, à la suite d’un bio-choc, que l’on appelle un conflit déclenchant, car il déclenche, réveille une histoire conflictuelle passée ou conflit programmant.

Nul ne peut affirmer détenir la cause certaine d’une maladie, il s’agit toujours d’hypothèse de travail, dont l’éradication ne présage jamais et en rien de la guérison.

 Certes la médecine officielle fait un lien entre stress et baisse du système immunitaire et chaque jour des scientifiques font avancer la compréhension psychobiologique des maladies, comme c’est le cas aux USA avec les recherches en psychosomatique.

Et le biodécodage a le souhait de participer à cette évolution courageuse, lente et prometteuse, en restant dans un cadre de prudence.